L’encours des investissements socialement responsables a augmenté de près d’un tiers l’an dernier en France. Au point de représenter désormais 15% des masses financières sous gestion.

news du 09.06.2020

L’investissement socialement responsable (ISR) a clairement le vent en poupe dans l’Hexagone. D’après les statistiques publiées le 28 mai 2020 par l’Association française de la gestion financière (AFG), en collaboration avec le Forum pour l’investissement responsable (FIR), l’encours (les versements majorés des plus-values latentes) des fonds ISR a atteint 546 milliards d’euros en France en 2019. Soit une hausse de 32% par rapport à 2018 !

Mieux : alors que – de l’aveu de l’AFG qui représente 630 sociétés de gestion de portefeuille et 4.000 milliards d’euros sous gestion – le marché de l’investissement financier a été « globalement en décollecte » l’année dernière, les flux nets des fonds ISR ont été positifs. Les achats de titres et de parts ont dépassé les ventes de 33 milliards d’euros. « Au global, l’encours des gestions ISR représenterait près de 15% des encours gérés en France », souligne le communiqué de l’AFG.

Le grand-public de plus en plus intéressé

Selon la définition de l’AFG-FIR, l’investissement socialement responsable regroupe les placements visant à concilier performance économique et impact social et environnemental en finançant des entreprises et des entités publiques qui contribuent au développement durable, et ce, quel que soit le secteur d’activité. Une démarche qui semble plaire aux épargnants. « Le grand public s’intéresse de plus en plus à la finance durable et exige de donner du sens à son épargne », se réjouit Marie-Pierre Peillon, présidente de la commission Finance durable de l’AFG, citée dans le communiqué.