SCPI : un complément de revenu conséquent

Les sociétés civiles de placement immobilier de rendement ont distribué l’an dernier en moyenne 275 euros par mois, soit 3.300 euros sur l’année, selon une étude diffusée le 17 juin 2019.

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) de rendement (c’est-à-dire en dehors des SCPI fiscales liées à un dispositif partiellement défiscalisé comme le Pinel, le Malraux ou le déficit foncier et des SCPI de plus-value focalisées sur la revalorisation progressive de la valeur des parts) portent bien leur nom. D’après une étude de MeilleureSCPI.com, une plateforme de conseil et de souscription de parts de SCPI sur Internet, rendue publique le 17 juin 2019, cet actif a rapporté en moyenne 275 euros par mois en 2018.

Calculé sur l’année, le gain moyen s’élève à 3.300 euros. Une performance loin d’être négligeable en ces temps de taux d’intérêt au plancher. Il faut dire que le taux de distribution sur valeur de marché (TDVM) des SCPI de rendement a atteint, en moyenne, 5,28% l’an dernier. À titre de comparaison, la rentabilité moyenne des fonds en euros de l’assurance vie s’est située à 1,80% en 2018 et la rémunération du Livret A, du Livret Bleu et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) est gelée à 0,75% jusqu’au 31 janvier 2020.

Un million d’investisseurs particuliers

De quoi faire la différence. D’ailleurs, un million de Français possèderaient d’ores et déjà des parts de SCPI, toujours selon MeilleureSCPI.com. Il existe, il est vrai, de plus en plus de modes d’acquisition, souligne la plateforme dans son étude. Outre l’investissement au comptant (« en cash »), à crédit (via un prêt), en nue-propriété par l’intermédiaire du démembrement, dans le cadre d’une unité de compte (UC) logée dans un contrat d’assurance vie, il est désormais possible d’effectuer des versements programmés.

Après avoir acquis une première part de SCPI, le particulier verse tous les mois une somme (50 euros au minimum) jusqu’à posséder une nouvelle part. Au final, « la SCPI répond […] à différents objectifs patrimoniaux : bénéficier de revenus complémentaires, se constituer un capital avec l’effet de levier, préparer sa retraite, financer ses études… », estime MeilleureSCPI.com. Et la plateforme de conclure : « Les SCPI s’adaptent aux profils et objectifs de tous les épargnants français. »

 

Source : https://meilleurescpicom.eekl.it/v/bb0a1c1827_3902b5f377d22407861cfb2d10787759dd656fa1

Besoin d'info sur la SCPI ?

Nos experts sauront répondre à toutes vos questions et vous guider dans votre choix d'une SCPI

Vous aimerez aussi...

Pierre Capitale récompensée à la cérémonie des Top SCPI 2019

  Le prix TOP SCPI c’est quoi ? L’objectif des TOP SCPI est de récompenser la qualité des fonds sur la durée mais aussi les initiatives du secteur au bénéfice des associés, en matière d’innovation et de communication vis-à-vis d’eux. La méthodologie est basée sur une analyse des données financières sur moins de 10 ans et…

Lire l'article
SCPI : des investissements massifs et plus équilibrés

Les acquisitions réalisées par les sociétés civiles de placement immobilier ont accéléré au deuxième trimestre 2019. Leur répartition géographique est également davantage diversifiée. Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ouvrent grand leur porte-monnaie. Elles ont investi 2,07 milliards d’euros au deuxième trimestre, contre 1,37 milliard d’euros au premier trimestre, selon les chiffres présentés le…

Lire l'article
SCPI : le rendement toujours au beau fixe !

La plateforme de conseil et de souscription MeilleureSCPI.com prévoit un taux de distribution moyen compris de 4,35% à 4,45% pour cette année. Le rendement moyen des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) devrait se maintenir, voire augmenter un peu, en 2019. Telle est, du moins, la prévision de MeilleureSCPI.com. Dans un communiqué diffusé le 29…

Lire l'article
Loi Pacte : les dispositions sur les SCPI censurées

Le Conseil constitutionnel a rejeté les articles de la loi Pacte concernant les sociétés civiles de placement en immobilier au motif qu’ils n’avaient pas de liens avec le texte. Les Sages de la rue de Montpensier ont censuré, dans une décision rendue publique le 16 mars 2019, les articles 181, 182 et 183 de la…

Lire l'article

Swiss Life Asset Managers France s'efforce de vous offrir le meilleur service possible. Nous utilisons des cookies sur notre site Web afin d'améliorer votre expérience. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer