Loi Pacte : les dispositions sur les SCPI censurées

Le Conseil constitutionnel a rejeté les articles de la loi Pacte concernant les sociétés civiles de placement en immobilier au motif qu’ils n’avaient pas de liens avec le texte.

Les Sages de la rue de Montpensier ont censuré, dans une décision rendue publique le 16 mars 2019, les articles 181, 182 et 183 de la loi Pacte qui modifient le régime des SCPI, « et notamment les éléments qui peuvent constituer leur actif ». Le texte introduisait en effet la possibilité pour les SCPI de détenir des biens meubles et meublants, comme des panneaux solaires installés sur le toit des immeubles.

Pas de mobilier pour les gestionnaires d’immobilier

Aux yeux des magistrats du Conseil constitutionnel, posséder du mobilier n’entre pas dans les prérogatives d’un gestionnaire d’immobilier. Les articles incriminés permettaient également à une SCPI d’investir dans des parts d’une société civile immobilière (SCI) détenant elle-même des parts de SCI. Les SCPI auraient pu aussi détenir des parts de sociétés de capitaux, ce qui leur aurait permis de se développer plus facilement à l’étranger.

Mais la vraie raison de la censure du gardien de la Loi fondamentale est ailleurs. Le défenseur des libertés publiques estime que les articles 181, 182 et 183 de la loi Pacte ne respectent pas l’article 45 de la Constitution. Celui-ci stipule que « tout amendement est recevable en première lecture dès lors qu’il présente un lien, même indirect, avec le texte déposé ou transmis. »

Cavalier législatif

Or, non seulement les trois articles en question ont été introduits par amendements en seconde lecture, mais le lien avec la croissance et la transformation des entreprises – l’objet premier de la loi Pacte – n’a pas été jugé évident par le Conseil constitutionnel. L’Aspim, largement à l’origine des fameux amendements, peut toujours se consoler en se disant que l’association pourra proposer les amendements dans un autre projet de loi, cette fois-ci plus directement corrélé avec l’investissement immobilier. Reste que le calendrier législatif est très chargé.

Entre la réforme de l’assurance chômage, les mesures promises de baisses d’impôt, la révision institutionnelle, le projet de loi sur la bioéthique, le marathon budgétaire (projet de loi de finances et projet de loi de financement de la Sécurité sociale) à l’automne et la loi sur la dépendance en décembre, il reste peu de place. À tel point que Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire en charge de la réforme des retraites, a prévenu que l’examen de cette réforme au Parlement pourrait être repoussé en 2020.

Source : https://www.conseil-constitutionnel.fr/decision/2019/2019781DC.htm

 

Besoin d'info sur la SCPI ?

Nos experts sauront répondre à toutes vos questions et vous guider dans votre choix d'une SCPI

Vous aimerez aussi...

SCPI : le rendement toujours au beau fixe !

La plateforme de conseil et de souscription MeilleureSCPI.com prévoit un taux de distribution moyen compris de 4,35% à 4,45% pour cette année. Le rendement moyen des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) devrait se maintenir, voire augmenter un peu, en 2019. Telle est, du moins, la prévision de MeilleureSCPI.com. Dans un communiqué diffusé le 29…

Lire l'article
IFI : les barèmes 2019 d’imposition des SCPI

Le seuil d’assujettissement et les taux d’application de l’impôt sur la fortune immobilière pour cette année sont connus. Le ministère de l’Action et des Comptes publics a récemment publié sur son site Internet les barèmes de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour cette année. En réalité, ils étaient déjà connus puisque la loi de…

Lire l'article
SCPI : la digitalisation encouragée par l’AMF

L’Autorité des marchés financiers a introduit dans son règlement général plusieurs dispositions visant à favoriser la dématérialisation des échanges entre les sociétés de gestion d’actifs immobiliers et les porteurs de parts de ces sociétés. L’Autorité des marchés financiers (AMF) est bien décidée à améliorer les relations entre les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) et…

Lire l'article
SCPI d’immobilier d’entreprise : la barre des 50 milliards d’euros de capitalisation franchie

D’après les dernières données publiées, la valeur cumulée des actifs des sociétés civiles de placement immobilier de rendement a atteint 50,08 milliards d’euros au 30 septembre 2018, en hausse de près de 12% sur un an. Le marché des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) de rendement continue sa progression. La capitalisation, c’est-à-dire la valeur…

Lire l'article

Swiss Life REIM France s'efforce de vous offrir le meilleur service possible. Nous utilisons des cookies sur notre site Web afin d'améliorer votre expérience. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer