Bureaux : des valeurs locatives très contrastées dans l’Ouest parisien

Si les bureaux sont loués en moyenne 220 euros le mètre carré par an à Nanterre-Préfecture, les prix grimpent à 560 euros le mètre carré par an à Charles de Gaulle – Étoile.

En matière d’immobilier d’entreprise, on a l’habitude d’opposer l’ouest et l’est de Paris (en intégrant sa périphérie), le premier étant réputé plus cher que le second. La réalité est un peu plus complexe. Lorsque l’on superpose la carte des valeurs locatives des bureaux par stations de métro et celle par stations de RER, force est de constater que les prix locatifs font le grand écart au sein de l’Ouest parisien.

D’après ces documents publiés le 3 octobre 2019 par le conseiller en immobilier d’entreprise Cushman and Wakefield, la valeur locative des bureaux oscille, en moyenne, à l’ouest de la capitale entre 190 euros le mètre carré par an à la station RER Nanterre-Université (ligne A) à 580 euros le mètre carré par an aux stations de métro George V (ligne 1), Courcelles (ligne 2) ou Kléber (ligne 6). La station à la fois de métro (ligne 1) et de RER (ligne A) La Défense se positionne entre ces deux extrêmes, à 330 euros le mètre carré par an en moyenne.

Proximité du centre

Sans surprise, plus la station de métro ou de RER se rapproche du centre de Paris et plus la valeur locative moyenne des bureaux implantés à proximité est élevée. Toujours d’après les données de Cushman and Wakefield, la station de métro près de laquelle les bureaux sont loués le plus cher dans la Ville lumière est Concorde (lignes 1, 8 et 12), à 630 euros le mètre carré par an. Pour le RER, il s’agit de la station Musée d’Orsay (ligne C), située près du quartier des ministères.

Contre toutes attentes, ce n’est pas la ligne A du RER qui affiche la valeur locative moyenne de bureaux la plus conséquente bien qu’elle desserve le quartier d’affaires de La Défense, mais la ligne C. C’est même la ligne la plus onéreuse parmi les cinq lignes du RER (A, B, C, D et E) avec 250 euros le mètre carré par an en moyenne.

Interconnexions

Du côté du métro, la ligne 14 remporte la palme, à 390 euros en moyenne le mètre carré par an. On ne peut pas dire que cette ligne entièrement automatisée fasse partie de l’Ouest parisien, sauf à considérer que la place de la Madeleine et la gare Saint-Lazare soient situées à l’ouest de la capitale.

D’une manière générale, plus la station propose de connexions avec d’autres lignes de métro et/ou de RER et plus les bureaux aux alentours se louent cher. Les stations de métro à plusieurs connexions connaissent une progression des loyers de 13% sur un an.

 

Sources : http://www.cushmanwakefield.fr/fr-fr/research-and-insight/2019/les-valeurs-locatives-et-stations-de-metro-septembre-2019 ; http://www.cushmanwakefield.fr/fr-fr/research-and-insight/2019/les-valeurs-locatives-et-stations-rer-idf-2019

Des questions ?

Nos experts sauront répondre à vos interrogations et vous donner des informations complémentaires

Vous aimerez aussi...

Coronavirus : impact limité sur les bureaux franciliens ?

Dans une note récente, un dirigeant du conseiller en immobilier CBRE estime que le marché tertiaire locatif pourrait rebondir dès 2021 en Île-de-France. Le marché de l’immobilier d’entreprise devrait connaître une reprise dès l’an prochain dans la région francilienne. C’est du moins ce que pronostique Grégoire de la Ferté, directeur exécutif Bureaux Île-de-France chez le…

Lire l'article
Bureaux : les investisseurs roulent pour les transports

La qualité du réseau de transports publics représente le premier critère de sélection pour les investisseurs immobiliers, selon la dernière étude conjointe du cabinet PwC et de l’association Urban Land Institute.   Les transports publics arrivent en tête des critères de sélection des investisseurs immobiliers. C’est l’un des enseignements plutôt surprenants de la 17ème édition…

Lire l'article
Les bureaux concentrent les investissements

Sur les six premiers mois de l’année, les bureaux ont représenté 77% des montants investis en France dans l’immobilier d’entreprise. Les investisseurs disent plus que jamais banco aux bureaux. Ces actifs ont représenté 77% des montants investis sur le marché français de l’immobilier d’entreprise au premier semestre 2019, selon une récente étude du leader mondial…

Lire l'article
Bureaux : Londres pas si pénalisée par le Brexit

Les transactions dans la capitale britannique sont en baisse, mais pas autant que redouté alors que la date de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne se rapproche, observe une étude récente. Finalement, l’immobilier d’entreprise londonien semble faiblement impacté par le Brexit. Certes, avec 549.000 mètres carrés, le volume des transactions de bureaux dans la capitale…

Lire l'article